Histoire

presidenteLa FONDATION LIFE BUILDERS est née de la volonté de Mme WALCKHOFF DIAKITE NADIA. Depuis son jeune âge elle s’est toujours démarquée par sa promptitude à aider, à écouter et à partager ; au fil des années cet intérêt pour les autres, qui s’avère être plus qu’une passion, va donner lieu à une vocation. Bien que styliste de formation, Mme Walckhoff Diakité Nadia exprime un réel engagement à servir son prochain, ce qui se traduira dans toutes ses activités.

En 1994 elle intègre une mission Chrétienne au Benin dont l’organisation et la responsabilité du département social lui sont confiées très rapidement pour répondre aux préoccupations des personnes démunies en collectant des dons matériels et financiers destinés à soulager ces dernières. Face à la précarité flagrante des femmes, aux défis et responsabilités d’être souvent les seules soutiens de leurs familles, c’est en 1997 que va germer l’idée de créer une ONG dénommé « Femmes en Christ ».

En 1999, l’ONG « Femmes en Christ » verra le jour et s’emploiera à travailler pour l’épanouissement et l’affermissement des femmes en vue de leur redonner leur dignité et la place qui est la leur dans la société. L’association mènera aussi plusieurs actions dans le domaine de l’assistance sociale et humanitaire en faveur de l’enfance déshéritée, ainsi que dans la recherche de la paix qui doit assurer un environnement sécurisé aux femmes et aux enfants qui sont les premières victimes des conflits et guerres.

En Avril 2004, elle visite le Site mémorial de Kigali inauguré pour le dixième anniversaire du génocide au Rwanda. L’atrocité de cette crise va la pousser à s’engager dans la recherche et la culture de la paix avec une très grande détermination. De retour en Côte d’Ivoire, marquée par ce qu’elle a vu des conséquences du génocide au Rwanda et portant en elle cette nouvelle mission pour la paix, elle organise dans un climat social extrêmement tendu, le Forum National de bonne volonté pour la recherche d’une solution pacifique pour le retour de la Paix en Côte d’Ivoire avec la société civile à l’Hôtel Ivoire. Un livre blanc des contributions de la société civile est remis au Ministre de la réconciliation Nationale.

Outre la conférence pour la sensibilisation du corps ecclésiastique à l’unité et la paix en Août 2005. En Août 2006, elle interpelle les décideurs par une conférence à s’impliquer délibérément dans la sortie de crise pour une paix véritable à la Caisse de stabilisation d’Abidjan (Thème: Quel engagement réel des décideurs pour une sortie de crise vers le développement?).

En mai 2009 , la dynamique de la grande vision de Mme DIAKITE, la passion partagée par sa famille, le temps, l’énergie et les moyens mis à la disposition des autres, la volonté de faire perdurer cette œuvre pour les générations futures et de ne pas limiter son avancée et ses objectifs, vont contribuer à redéfinir l’association. Ainsi « Femmes en Christ » devient la FONDATION LIFE BUILDERS . Ce changement de dénomination vise à renforcer l’accès à tous sans restrictions aucunes. Tant qu’il y a la vie, La mission de promouvoir la paix et la vie ne peut prendre fin!

Il est juste que quelques personnes engagent toute leur existence à cette noble cause pour le bonheur d’un plus grand nombre. Pour Madame Walckhoff Diakité « la paix est toujours possible »